Accutron spaceview

Montres BULOVA
La montre Bulova Accutron a commencé à être développée en 1952. L’Accutron doit être une montre électronique qui sera garantie d’une précision de 2 secondes par jour, ou 1 minute par mois. Le secret derrière cette précision sera un diapason qui va diviser chaque seconde en centaines de parties égales.

Bulova Accutron Spaceview actuellement disponibles :

 

Montres Bulova accutron spaceview d’occasion disponibles en ligne.

Bulova Spaceview Occasion

En 1875, Joseph Bulova 23 ans, immigrant tchèque, ouvre une boutique de bijoux dans le quartier de Maiden Lane à New York.

En 1950, l’ingénieur suisse Max Hetzel rejoint la « Bulova Watch Company » à Bienne.

En Mars 1952 Elgin et Lip introduisent les montres électriques. Ces montres ont été annoncées comme le plus grand progrès dans le domaine de l’horlogerie depuis 450 ans. Arde Bulova, qui était le président de « Bulova Watch Company » à l’époque, a demandé à Max Hetzel de se consacrer à la recherche et au développement de ces nouvelles montres.

M. Bulova craignait que sa compagnie perde des parts de marché si elle ne parvenait pas à produire également une montre à pile. Max Hetzel a présenté ses résultats à la direction de Bulova en avril 1952. Son rapport portait essentiellement sur le fait que ces nouvelles montres à pile utilisaient toujours un balancier classique et ne pouvait donc pas conduire à une amélioration de la précision.

Son rapport prédit que le transistor récemment mis au point serait l’élément clé pour l’avenir de montres électroniques.

Video Accutron Spaceview

Développée dès 1952

La montre Bulova Accutron a commencé à être développée en 1952. L’Accutron doit être une montre électronique qui sera garantie d’une précision de 2 secondes par jour, ou 1 minute par mois. Le secret derrière cette précision sera un diapason qui va diviser chaque seconde en centaines de parties égales.

En Mars 1953 Hetzel a reçu le premier transistor à faible tension (Raytheon CK 722) du Siège de Bulova. Ces transistors et un diapason qui il avait déjà mis au point, lui permirent de construire son premier oscillateur à diapason sur un simple morceau de bois! Il avait une fréquence de 200 Hz et était alimenté par une pile de 1,5 V.

En 1959, Max Hetzel et William Bennett ont terminé l’élaboration de la Accutron 214 au siège de Bulova à New York.

La production des 214

La production en masse des 214 a débuté en Novembre 1960 et ont été présentés au public en 1961. Les dernières 214 ont été faites en 1977. Pendant les 17 années que les montres à diapason ont été produites elles ont été les garde-temps de production les plus précises sur la Terre, et dans l’espace.

Montre Bulova Spaceview Accutron

Montre Bulova Spaceview Accutron

Partenaire de la conquête spatiale

En 1960, la NASA demande à intégrer la technologie Bulova Accutron dans son équipement pour le programme spatial. Le PDG de Bulova était à l’époque Omar Bradley, Général retraité de l’Us Army.

Durant ces premières années les mécanismes de synchronisation Accutron ont été utilisés dans des missions de 46 programme spatial. Un mouvement de montre Accutron laissé sur la lune fonctionne toujours, en 2011, dans un instrument placé là en 1969 par les astronautes d’Apollo 11, les premiers hommes sur la lune.

En 1962, la 214 Accutron devient la première montre-bracelet certifié pour une utilisation par le personnel de chemin de fer. Auparavant, les ingénieurs utilisaient des montres de poche qui devaient être fréquemment étalonnées.

Notre Avis: L’aiguille des secondes a une fluidité exceptionnelle et un bruit magique, mais très peu d’horlogers s’occupent de réparer ces mécanismes, les rares horlogers s’en occupant sont débordés donc prévoir plusieurs mois d’attente au cas où. Il faudra vérifier que le « code date » du mécanisme corresponde au « code date » de l’année de production du boîtier. Une montre dont la cote n’a cessé de s’envoler… A conserver.